Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 17 mars 2019 à 17h

2 films, 2 débats, buffet oriental, librairie, artisanat palestinien...

Une soirée proposée par le Collectif-Palestine-Figeac en collaboration avec les Cinémas du Grand-Figeac, en partenariat avec Ciné-Palestine Toulouse Occitanie

17h Projection de Naila et l'Intifada, documentaire de Julia Bacha 2017 Palestine, États-Unis / 1h16' / VOSTF / entrée 3,€

Première Intifada (1987) : Les femmes palestiniennes jouent un rôle déterminant. Naila est avocate des droits des femmes, militante activiste non violente. Elle organise la Résistance à l'occupation israélienne. Les mouvements clandestins de femmes sont à la tête de la lutte palestinienne. Les sacrifices et l'héroïsme de ces combattantes de l'ombre ont forcé le monde à reconnaître le droit de la Palestine à l'autodétermination...

Débat avec Naila Ayesh, personnage central du film

19h Buffet oriental : réservation au 06 42 88 57 69 ou palestexinefigeac@riexseup.net 7,€

20h30 Projection de Samouni Road, film d'animation de Stefano Savona 2018 France, Italie / 2h08' / VOSTF / entrée 4,€

OEIL D'OR du meilleur documentaire Cannes 2018

A Gaza, la communauté paysanne des Samouni est décimée lors de « Plomb durci » en 2009. S.Savona rencontre les survivants et les retrouve en 2010 pour un mariage. Ils replantent et labourent, mais le plus difficile sera de reconstruire leur propre mémoire, leur paradis perdu. Le film dresse un portrait de cette famille avant, pendant et après l'événement qui a changé leur vie à jamais. S.Savona mélange onirisme et hyperréalisme. Il explose les codes du genre en un documentaire implacable et subtil sur la résilience. Le film est aussi plein d'espoir. Son caractère saisissant tient autant à sa force immersive qu'à sa beauté...

Débat avec Abdalsalam Shehada, cinéaste gazaoui

Pot offert par l'Astrolabe

Stands : Collectif-Palestine-Figeac, Le Philistin-Rodez, La Libraithèque-Cahors

document déposé

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir